POLYVALENCE ET HAUTE TECHNICITE

Séché Environnement est l’un des principaux acteurs français de la valorisation et du traitement de tous les types de déchets, qu’ils soient d’origine industrielle ou issus des collectivités territoriales. Le Groupe offre grâce à son outil industriel une solution globale à la gestion des déchets qui intègre toutes les exigences liées au respect de l’environnement.

DU DECHET LE PLUS SIMPLE …

Les déchets non dangereux, en grande masse, faciles à collecter et à valoriser en l’état comme matières premières secondaires (bois, papier / cartons…) nécessitent un savoir-faire de tris plus ou moins complexes, et relèvent d’opérations de logistique à destination d’un marché de courtage de matières premières secondaires. Le Groupe s’y inscrit comme prestataire de services pour les collectivités et les éco-organismes comme Eco-Emballages, Eco-Mobilier, Valdelia... et transforme ses refus de tri, non valorisables comme matières, en combustibles solides de récupération (CSR).

… AU PLUS COMPLEXE …

La valorisation matière est omniprésente même lors du traitement des déchets dangereux, mais la caractéristique majeure de ces matières premières secondaires est d’être extraite par la mise en oeuvre de techniques complexes à dominante chimique pour isoler, concentrer et purifier les matières rares contenues dans ceux-ci (solvants, boues d’hydroxydes…) Cette valorisation vise en priorité des matériaux nobles, en quantités certes réduites, mais à forte valeur ajoutée et aux marchés à forte sensibilité géostratégiques. Le recyclage de ces matières rares (zinc, nickel, plomb, molybdène, brome, terres rares…) est partie d’une réponse à l’épuisement des ressources naturelles, ou à leurs difficultés de mobilisation pour raisons techniques ou politiques.

… EN PASSANT PAR LA VALORISATION ENERGETIQUE

La valorisation énergétique (récupération de chaleur et production d’électricité) des ordures ménagères (biogaz issu du stockage, ou incinération) ou de déchets industriels (en particulier dangereux) permet une ultime extraction de ressources des déchets, lorsque ceux-ci ne sont plus d’une qualité suffisante pour être réutilisés comme matières. Ils viennent alors dans le mix énergétique en substitution d’autres combustibles, en général d’origine fossile et donc émetteurs de gaz à effet de serre.

EN FRANCE COMME A TRAVERS LE MONDE

Plus généralement pour sa composante de gestion des déchets dangereux, la vocation de Séché Environnement est d’accompagner les développements de sa clientèle industrielle à l’international en mettant à sa disposition ses compétences et technologies dans tous les types de valorisation des déchets.

Le Groupe offre une solution globale à la gestion des déchets qui intègre toutes les exigences liées au respect de l’environnement.

ÉNERGIE PRODUITE
PAR TRAITEMENT DES DÉCHETS
655 GWh EN 2016

Production d’énergie équivalant aux besoins en électricité d’un million de personnes.

(hors chauffage et eau chaude)

COOPERATION EXEMPLAIRE NORD/SUD

Dans le cadre d’un programme réunissant le ministère marocain délégué à l’environnement, l’Organisation des Nations Unies pour le Développement Industriel (ONUDI), le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) et le Fonds pour l’Environnement Mondial (FEM), Trédi, filiale de Séché Environnement et son partenaire marocain Maroc Maintenance Environnement ont implanté, à Bouskoura, dans la banlieue de Casablanca, une plateforme de traitement et de réhabilitation des équipements électriques contaminés aux PCB.